Communiqué de presse 2017

Le Prix FEMS 2017 est attribué à
l’artiste lausannois Ignazio Bettua

Pully, le 22 septembre 2017

 
La Fondation Edouard et Maurice Sandoz, FEMS, a institué en 1996 un Prix de création artistique en mémoire des frères, artistes et mécènes dont elle porte le nom. Ce Prix récompense chaque année un artiste suisse, tour à tour dans le domaine de la sculpture, de la littérature, de la peinture et de la musique. En 1997, le Prix FEMS a été décerné au sculpteur Jean Stern. En 1998 à l’écrivain Anne-Lou Steininger, en 1999 au peintre-graveur Zivo, en 2000 au compositeur Xavier Dayer, en 2001 au sculpteur Urs Twellmann, en 2002 à l’écrivain Yves Rosset, en 2003 à la peintre Rosina Kuhn en 2006 à l’écrivain Filippo Zanghí, en 2007 au peintre Olivier Saudan, en 2009 au sculpteur Etienne Krähenbühl, en 2010 à l’écrivain Yvan Salamanca, en 2011 au peintre Stéphane Belzère, en 2013 au sculpteur François Burland, en 2014 à l’écrivain Julien Buissoux, et en 2015 à la peintre Barbara Gwerder.
 
Pour la vingtième édition de son Prix, décerné cette année dans le domaine de la sculpture sur le thème « Monumental », de nombreux artistes suisses se sont manifestés auprès de la Fondation. 43 projets ont été reçus et soumis de manière anonyme à l’attention des jurés invités – Mmes Sylviane Röösli et Sylvie Wuhrmann, MM. Jean-Baptiste Heinzer, Jean-François Landolt, Fernando Riba et Daniel Schlaepfer – et de leur président M. François Landolt. 
Le Jury invité a procédé à une première sélection et retenu quatre projets dont la qualité et l’originalité appelaient une discussion avec leurs auteurs respectifs, Nathalie Delhaye, Behrouz Varghaiyan, Mathias Bader et Ignazio Bettua. A l’issue de ces entretiens personnels, les recommandations du Jury invité ont été soumises à la décision du Jury permanent de la Fondation.
C’est à l’unanimité que le Jury permanent de la Fondation Edouard et Maurice Sandoz a décerné le Prix FEMS 2017 à l’artiste lausannois Ignazio Bettua. Né 1972 à Lausanne, M. Bettua est diplômé de l’ECAL, il expose régulièrement en Suisse et enseigne les Arts visuels au Gymnase de Nyon. 
Intitulé «Uccellini» son projet est une « proposition d’intervention artistique spontanée liée à Saint François d’Assise et à son église de Lausanne ». Ayant déjà reçu l’aval des autorités concernées, l’artiste se propose d’installer sur le toit de l’église Saint-François un groupe d’une centaine d’oiseaux hauts en couleurs, réalisés en céramique et montés sur de petites tiges métalliques, visant à créer dans cet environnement architectural bien particulier, situé au cœur même de la ville, un « impact visuel significatif ». 
Au-delà de son aspect poétique et insolite, ce vol d’oiseaux sera ensuite destiné à voyager par étapes, de la Suisse vers l’Italie, d’un monument franciscain à un autre, et cela jusque à Assise, rappelant au spectateur la portée du message de Saint François, souvent considéré comme le précurseur du dialogue inter-religieux. 
Les jurés du Prix FEMS ont relevé, entre autres, l’aspect ludique, spectaculaire et monumental de ce projet, et se sont montrés particulièrement sensibles au message qui sous-tend cette intervention artistique. 
 
Ignazio Bettua dispose désormais d’une année pour mener à bien le projet qui lui a valu d’être distingué. A cet effet, une somme de 100 000 francs suisses, montant annuel du Prix, lui sera remise. En outre, il bénéficiera du suivi attentif des membres des jurys de la Fondation Edouard et Maurice Sandoz, laquelle tient à féliciter tous les artistes et plasticiens ayant répondu à son appel, et en particulier les finalistes, pour la qualité et le niveau très élevé des projets qui lui ont été soumis.
 
 
 

 
Règlement du Prix et renseignements complémentaires :

Fondation Edouard & Maurice Sandoz

Secrétariat de la Fondation Edouard et Maurice Sandoz
Avenue Général-Guisan 87, 1009 Pully 
Madame Claire Henzelin, tél. 021 721 43 33. 

Site internet : www.fems.ch