Communiqué de presse 2019

Le Prix FEMS 2019
est attribué à l’écrivain vaudois Isaac Pante

 

La Fondation Edouard et Maurice Sandoz, FEMS, a institué en 1996 un Prix de création artistique en mémoire des frères, artistes et mécènes dont elle porte le nom. Ce Prix récompense chaque année un artiste suisse, tour à tour dans le domaine de la sculpture, de la littérature, de la peinture et de la musique. En 1997, le Prix FEMS a été décerné au sculpteur Jean Stern. En 1998 à l’écrivain Anne-Lou Steininger, en 1999 au peintre-graveur Zivo, en 2000 au compositeur Xavier Dayer, en 2001 au sculpteur Urs Twellmann, en 2002 à l’écrivain Yves Rosset, en 2003 à la peintre Rosina Kuhn en 2006 à l’écrivain Filippo Zanghí, en 2007 au peintre Olivier Saudan, en 2009 au sculpteur Etienne Krähenbühl, en 2010 à l’écrivain Yvan Salamanca, en 2011 au peintre Stéphane Belzère, en 2013 au sculpteur François Burland, en 2014 à l’écrivain Julien Buissoux, en 2015 à la peintre Barbara Gwerder et en 2017 au sculpteur Ignazio Bettua.

Pour la vingtième-troisième édition de son Prix, décerné cette année dans le domaine de la littérature sur le thème « Histoires à dire et à raconter », de nombreux écrivains suisses se sont manifestés auprès de la Fondation. 75 projets ont été reçus et soumis de manière anonyme à l’attention des jurés invités – Mmes Frédérique Beauvois, Claire Heuwekemeijer, Marina Landolt, Paola Landolt Haller et MM. Jean-Claude Blanc et Jean de Moüy – et de leur président M. François Landolt. 

Le Jury invité a procédé à une première sélection et retenu cinq projets dont la qualité et l’originalité appelaient une discussion avec leurs auteurs respectifs, Sylvie Délèze, Valentine Ladame, Guy Chevalley, Isaac Pante, et Guillaume Rihs. A l’issue de ces entretiens personnels, les recommandations du Jury invité ont été soumises à la décision du Jury permanent de la Fondation.

C’est à l’unanimité que le Jury permanent de la Fondation Edouard et Maurice Sandoz a décerné le Prix FEMS 2019 à l’écrivain lausannois Isaac Pante. Né en 1981 en Suisse, de père breton et de mère italienne, Isaac Pante est « influencé par la littérature américaine (Cormac McCarthy, Bret Easton Ellis) et met son style direct et son sens de la formule au service du récit. Pas un mot à cinq dollars, mais différents degrés de lectures et une sérieuse tendance à croiser les genres...». 

Son projet consiste à rédiger un recueil d'une trentaine de nouvelles de trois à six pages chacune, dont l'action sera dialoguée pour l'essentiel, et dont le dénouement n'interviendra qu'en toute fin de récit, selon le principe de la nouvelle à chute. A terme, ce recueil vise aussi à la traduction aux fins de publication dans des revues anglophones, et devrait faire l'objet d'une lecture publique avant parution, à l'instar de ce que fit Barricco à la sortie de Soie

Isaac Pante dispose désormais d’une année pour mener à bien le projet qui lui a valu d’être distingué. A cet effet, une somme de 100’000 francs suisses, montant annuel du Prix, lui sera remise. En outre, il bénéficiera du suivi attentif des membres des jurys de la Fondation Edouard et Maurice Sandoz, laquelle tient à féliciter tous les auteurs ayant répondu à son appel, et en particulier les finalistes, pour la qualité et le niveau très élevé des projets qui lui ont été soumis.

 

 

 
Renseignements complémentaires :

Fondation Edouard & Maurice Sandoz

Avenue Général Guisan 85, 1009 Pully
Tél. 021 721 43 33 ou 021 721 43 32
Personnes de contact : Madame Claire Henzelin ou Madame Beatriz Osuna
Site internet : www.fems.ch